Artificial Beauty.

N’est-elle pas mignonne? Je sais bien, dans notre société occidentale biberonnée à la culture américaine depuis bébé, peu de personnes trouvent ce visage mignon. Par contre s’il s’agissait de Rihanna ou autres…
Ceux qui me connaissent depuis longtemps ou qui suivent mes blogs depuis un moment savent que je suis une vrai japanophile.
__________
J’ai découvert le Japon à mes 8 ans, lors d’une froide soirée au Canada où j’ai vécu. Je zappais les chaînes de télévision, ennuyée. Et d’un coup, mes se sont mis à briller! Je venais de voir mon premier animé, un épisode de Card Captor Sakura. C’était mignon, coloré, fantastique et bien dessiné! Mais qu’est ce que c’était? J’en parlais à mes copines de classe de l’époque, dont l’une me prêta le manga Sakura Chasseuse de Cartes. Aimant dessiner depuis mes deux ans et n’aimant pas lire, je restais émerveillée devant ces traits fins et cette histoire passionnante pour les petites filles. Quand je rentrais en France l’année suivante, ma meilleure amie me prêta les mangas Sailor Moon et m’invitait à regarder Nicky Larson, Détective Conan, Pokémon et autres découvertes venues du Japon. C’était le temps où la connexion internet n’était plus limitée, alors je passa des heures à faire des recherches, gaspilla des tonnes d’encre en imprimant des images de mes nouvelles idoles, passa des journées entières à dessiner mes propres histoires, n’écouta que de la Jpop, et dépensa tout mon argent de poches en Shojo.
Un jour, me promenant dans le rayon BD de la FNAC que je connaissais maintenant par cœur, je tombais sur la couverture du manga Gals. Je fus intriguée par ces couleurs, ces personnages improbables et ces vêtements étranges. « Kogal »? Kézako?
Durant mes heures de recherches, je découvris le blog de Scalpa, le célèbre Ganguro.skyrock.com (et oui, comme vous je passais ma vie sur les skyblogs quand c’était encore à la mode!) qui m’appris énormément sur le Japon et ses modes. Je me disais alors que plus tard, je serai une « Kogal/Kogyaru ».
__________
Arriva l’adolescence. Je commençais à avoir un bon coup de patte, mes histoires avaient du succès sur mes skyblogs, je parlais un peu japonais et j’étais incollable sur la culture de ce pays. J’en étais tombée amoureuse, ma patrie de cœur.
J’ai alors rencontrée mon amie W. (dont je vous parle dans mon précédent article) qui était aussi passionnée que moi. Alors à 3, 5, 7 jeunes filles, nous avons créé sur Bordeaux le deuxième French Gaijin Gyaru Circle (cercle français de gals étrangères), « Hana Of Life », après le célèbre Gaijin Gyaru Circle « Heaven-T » basé sur Paris; sur le modèle des groupes de jeunes filles de Tokyo tels que « Angeleek ».
Malheureusement, après moulte jalousies, disputes et autres crêpages de chignons entre membres et entres circles, le phénomène présent dans toute la France, la Belgique et la Suisse cessa!
Mais je restais quand même profondément passionnée par le style des japonaises!
Alors parcourant les blogs, feuilletant les magazines de mode japonais, je m’inspirais pour me construire mon identité comme chaque adolescent.
Je me souviens m’être demandée:
– comment font-elles pour avoir des coiffures si extravagantes? > colorations, brushings, extensions capillaires, perruques, postiches.
– comment font-elles pour avoir des ongles si parfaits? > la manucure est un art là-bas.
– comment font-elles pour avoir un visage pareil? > l’art du maquillage.
– comment font-elles pour avoir de si longs cils? > faux cils.
– comment font-elles pour avoir de grands yeux colorés? > lentilles de contact de couleur agrandissantes…
Bref, j’étais fascinée par cette beauté artificielle qu’usent et abusent les stars américaines, et plus communément, les jeunes black parisiennes…

 

Mon modèle favoris reste Kurumi Hanji, aka GuGu, mannequin chez Egg Magazine.

 

 

 

______________________________________________________
Puis Mizukitty, également mannequin chez Egg.

 

 

 

__________________________________________
Et enfin Yayoi Nemoto alias Nemoyayo, aussi mannequin chez Egg.

 

_________________________________________________
Ici, Maggy, mannequin chez ViVi. Et je passe sur mes autres mannequins favoris dont je suis les activités depuis des années…
Je me suis posé d’autres questions: comment font-elles pour être si minces? Avoir le visage si rond? Les yeux si grands? La poitrine si généreuse malgré le jeune âge de toutes ces mannequins (elles ont toutes quasiment mon âge)? Et bien la réponse et bel et bien dans l’artifice: la chirurgie esthétique.

 

Ma copine de classe japanophile #melody★メロディー (@lemelodychan), incollable sur AKB48 et m’ayant ramené mon premier magazine ViVi du Japon, m’a envoyé ce lien entre deux cours d’édition. Korean Plastic Surgery. Les média français nous déversent souvent des reportages sur la folie du bistouri en Corée du Sud, beaucoup de magazines japonais vantent dans leurs publicités les mérites de leurs chirurgiens plastique…bref, tout ça m’est connu. Mais en parcourant ce blog je me rends compte de ce que la chirurgie est capable de faire, s’en est effrayant. Certes, certains acquièrent un visage aux traits plus doux, des jambes plus fines ou une poitrine plus volumineuse mais on y perd tout le caractère d’un visage, d’un corps. Si toutes ces mannequins semblent si parfaites, ressemblent toutes aux mêmes poupées, on sait pourquoi.
[Je ne parlerai pas ici de la Vague Coréenne (Hallyu 한류) avec ses girls band, boys band, films et dramas car je ne m’y connais pas assez!]

 

 

 

Bref, malgré mon amour pour le style Gyaru véhiculé par ces mannequins, je ne compte jamais en venir là! Mais ça ne m’empêchera pas de les trouver si mignonnes. xoxo, Mademoiselle Saëlle.

 ( photos de moi datant d’il y a un an)

 

Vos avis sont les bienvenus ;) // Let's talk! :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s