Forever 21.

A peine une semaine que j’ai 21 printemps et je me rends compte de pas mal de choses. Hier, jouant les cat sitter pour mon amie E., ma petite maman au téléphone me parle de mon dernier article sur la Saint-Valentin. Elle me fait remarquer que mon ton est bien plus doux que mon article d’il y a un an sur mon ancien blog Mademoiselle-Ma. Ayant demandé cette nuit leur avis à mes plus proches amis, tous semblent vivre la même chose que moi à mon âge. Depuis quelques mois, je ne me reconnais plus. J’ai l’impression de vivre une grande transition, comme quand on passe de l’enfance à l’adolescence. Après presque trois ans vivant seule dans un grand appartement, j’ai pu faire le tour des fêtes bordelaises, rencontrer une tonne de personnes plus intéressantes les unes que les autres. Ou pas. Mais aujourd’hui, exit les orgies jusqu’au petit matin, l’ivresse de la jeunesse, les dérapages plus ou moins contrôlés et les amitiés de passage aussi vides qu’un « like » sur facebook. Mes amis me disent que comme eux, je suis en train de mûrir et commence à voir la vie d’un autre oeil. Les priorités ne sont plus les mêmes. Ce qui compte à présent, ce sont les (vrais) proches, un mode de vie sain et stable, se concentrer sur ses objectifs, mettre en avant le bien-être, vivre plus intensément le moment présent sans angoisser pour un avenir qu’on ne connait pas encore, laisser tomber les futilités, se cultiver, faire ce qu’on a vraiment envie de faire, devenir ce qu’on a envie de devenir et fréquenter des personnes qui nous apporte un plus intellectuel. Suis-je en train de passer de la fin de l’adolescence à l’âge adulte? Remplacer le sacro-saint apéro par l’apéritif dinatoire? Déjà? On dirait bien que oui. Et comme me dit mon amie C., « c’est une excellente chose de s’en rendre compte et le meilleur reste à venir ».
Fini les soirées sauvages ! En ce moment il m’est plus agréable de me retrouver en petit comité bien accompagnée comme ce vendredi soir-là, attendant nos pizzas au délicieusement connu Peponne. Merci à J. pour ce portrait.

 

Fini les nuits blanches dans les clubs bordelais, en ce moment je ne fais que dormir ! (ce que je pointe du doigt est le calendrier Vogue de cette année avec toujours plus de nus « artistiques »).
 Bonne nuit !

 

Fini l’égoïsme et la méfiance maladive, je pense avoir trouvé de véritables amis à ce jour et quel plaisir que de leur rendre service de temps en temps sans demander de contrepartie! Ce week end je joue les cat sitter pendant que je travaille dur pour mon école.

 

Je garde quand même une part de folie en conservant mon look « French Gaijin Gyaru » pour sortir le soir! Vive la mini jupe !

 

On privilégie les relations amicales. « Les amis de tes amis sont mes amis ». Et avec respect et sincérité, ça marche plutôt bien !

 

Bref, on a qu’une vie donc autant faire en sorte qu’elle soit agréable pour tout le monde. Pétez un coup, ça ira mieux ensuite ;) xoxo, Mademoiselle Saëlle.

Vos avis sont les bienvenus ;) // Let's talk! :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s