Piccadilly Railway.

ENFIN! Deux semaines que je suis maintenant Londonienne et deux semaines que je n’ai pas eu ma dose de drogue dure: INTERNET. En effet, mon ordinateur et mon scanner/imprimante que je me suis embêtée à apporter dans mes lourdes valises ont rendu l’âme pour mon plus grand désespoir et je ne peux avoir internet que dans les cafés. Je remercie alors ma géniale et sympathique colocataire venue de Lyon, mademoiselle R. pour m’avoir si gentiment prêté son ordinateur afin de mettre à jour mes quelques actualités.
Voilà voilà, me voilà installée dans la capitale anglaise non sans mille et une galères. Mais, ça fait partie de l’aventure!
Voici les quelques photos que j’ai prise durant ces deux semaines: notre arrivée à mon amoureux et moi (à qui je ne remercierai jamais assez pour m’avoir aidé à porter ma tonne de bagages et évité de me perdre dans le métro londonien!) entre restos et pubs; l’arrivé dans ma première chambre dans une maison partagée; les alentours de mon école (ABC School of English, Callan Method ou comment apprendre l’anglais rapidement et efficacement) à Covent Garden; mon quartier aux alentours de South Kensington; mes différents looks sortis tout droit de ma valise; grosse grosse nuit au club Fabric à base de 4 ou 5 étages de Drum & Bass et Hip Hop (Foreign Beggars, de la pure folie j’ai jamais vu ça); un passage mémorable à la désormais célèbre église internationale Hillsong Church; mon emménagement avec ma colocataire Miss R. dans notre nouvel appartement infiniment plus confortable, grand et chic que la première maison; dégustation de délices japonais en compagnie d’adorables camarades de classe japonaise… Bref, à part ne pas être connectée et finir mon crédit téléphone en deux jours je me la coule douce ici…
FINALLY ! Two weeks I am now Londoner and two weeks I haven’t had my fill of hard drugs : INTERNET . In fact, my computer and scanner/printer that I bothered to carry in my heavy suitcases have passed away with my greatest despair and I cannot have internet but in cafes. So I thank my great and friendly roommate came from Lyon, miss R. for having so kindly lent me his computer to update my some news.
« Voilà, voilà », here I am settled in the English capital not without a thousand difficulties. But it’s part of the adventure!
Here are some pictures I took during these two weeks: when we arrived with my boyfriend (who I can not thank him enough for helping me carry my luggage and avoided losing me on the London Underground !) between restaurants and pubs; arrived in my room in my first shared house; the area around my school (ABC school of English Callan Method or how to learn English quickly and effectively) in Covent Garden; my neighborhood around South Kensington; my different outfits straight from my luggage; big big night on Fabric club based on 4 or 5 floors of Drum & Bass and Hip Hop (Foreign Beggars, pure madness I’ve ever seen that), a memorable moment to the now famous international Hillsong Church; my move with my roommate Miss R. in our new infinitely more comfortable, large and chic apartment than the first house; tasting Japanese delights in the company of lovely Japanese classmates… Anyway, apart from not being connected and finish my phone credit in two days I’ll really like being here…

Nous avons un hiver très doux malgré de rares jours ensoleillés, la nuit tombe à 16h à peine c’est déprimant…
Les anglais sont tellement élégants et polis! Les jeunes femmes ne jurent que par les sacs à main Mickael Koors, l’écharpe Burberry, la doudoune The North Face, le leggings de sport et les runnings au pied…ambiance marathon chic et urbain, toujours avec un Tea Chai Latte chaud à la main droite et une tablette avec les dernières actus (dont l’histoire Hollande-Gayet qui fait les choux gras de la presse britannique tous les matins).
Les rues de Londres sont belles, propres, remplie de personnes souriantes de toutes origines et confessions et c’est fou le nombre de couples gays que j’ai pu croiser, main dans la main, le sourire jusqu’aux oreilles…Ca fait vraiment plaisir à voir tant de tolérance et d’amour.
LONDON SPEAKS FRENCH. A tous les coins de rue, des français. Des bolosses là pour foutre la merde (gros titres aux lendemains du nouvel an, des français qui sont la cause de bastons dans le métro…merci pour la réputation les gars), des jeunes filles et leurs maman là pour faire du shopping essentiellement chez Primark, des jeunes étudiants comme moi et ceux qui sont là depuis bien longtemps et travaillent. L’accent français est bien l’accent le plus facilement reconnaissable en anglais, on reconnait ses compatriotes comme ça ici!
Vivre à Londres, ça coûte un max… Pour la moindre chose… Que ce soit pour le loyer (165£/semaines pour moi…je préfère ne pas m’amuser à convertir en euros, j’ai pas envie de pleurer davantage…), les transports (121£/mois pour la zone 1 et 2 pour la carte Oyster …sachant que Londres compte 6 zones…), le téléphone, internet, nourriture, loisirs… Bref vaut mieux être bien préparé ou trouver rapidement un petit job!
Enfin bon à part tout ça, on se sent tellement bien ici que ça donne carrément pas envie de rentrer en France bon sang! Désolée les amis, je crois que je vais pas revenir de sitôt ^^
We have a very mild winter despite rare sunny days, night falls at 4 PM is just depressing…
The English are so elegant and polite! Young women swear only by Mickael Koors handbags, Burberry scarf, The North Face coat, leggings and sports runnings sneakers… like a marathon chic urban atmosphere, always with a warm Chai Tea Latte on the right hand and a tablet with the latest news (whose the famous story Hollande- Gayet that meat and drink of the British press every morning).
The streets of London are beautiful, clean, full of smiling people of all roots and faith and it is amazing how many gay couples that I could cross, hand in hand, smiling from ear to ear … It’s so good to see tolerance and love at every corner!
LONDON SPEAKS FRENCH. At every street corner, French people. Bad guys here to fuck shit (headlines in the aftermath of the new year, French boys are the cause of fights in the subway… thank you for the reputation guys…), girls and their mom there to shop primarily at Primark, young students like me and those who have been there for a long time and work. The French accent is the most easily recognizable in English speaking, we can recognize our countrymen by this way!
Living in London, it costs a max… for the slightest thing… Whether for rent a simple room (£165/week for me in zone 2… I prefer not converting into euros, I don’t want to cry more… ), transport ( £ 121 / month for zone 1 and 2 for the Oyster card … knowing that London has 6 zones … ), telephone, internet, food, leisures.. So you better be prepared or quickly find a little job!
Anyway apart from all that, it feels so good here that it makes downright no desire to return to France dammit ! Sorry friends, I think I will not return anytime soon ^^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos avis sont les bienvenus ;) // Let's talk! :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s